Peintre Autodidacte et Naïf je cherche à exprimer très librement ma vision d’un monde convivial.

LE MARIAGE détail, 1998, huile sur toile ART NAIF CHRISTINE FRAGA FRENOT
LE MARIAGE détail, 1998, huile sur toile
LES PEINTRES AU SACRE COEUR, 2018, huile sur toile ART NAIF CHRISTINE FRAGA FRENOT
LES PEINTRES AU SACRE COEUR, 2018, huile sur toile



Peintures et Dessins Art Naïf - autres Peintures et Portraits

Bienvenue dans mon univers que j'ai plaisir à partager avec vous

Je vous invite à découvrir mon univers de PEINTURE D'ART NAÏF , de 1995 à ce jour. Vous trouverez aussi mes dessins naïfs à la mine de plomb ou aux crayons de couleur sur la page  DESSINS ART NAÏF. Ma passion pour la peinture et le dessin me conduit parfois sur des chemins un peu moins naïfs. A vous de juger.....  Je vous invite à les découvrir sur la page PEINTURES. .Je vous souhaite une bonne visite.

 

LES ARTISTES DE CIRQUE tableau art naif sur le theme du cirque, peinture à l'huile sur toile de lin format 50F, 6 personnages representant au centre de la scène des artistes du cirque et une funambule, un village à l'horizon, signe Christine Fraga Frenot
Peinture Art Naïf
LA PECHE AU CANADA Dessin art naif, deux pecheurs et le capitaine sur un bateau de peche sur le LAC MEMPHREMAGOG À Quebec au Canada, dessin à la mine de plomb sur papier aquarelle signé Christine Fraga Frenot
Dessin Art Naïf
Peinture à l'huile sur panneau de bois, travail au couteau, une panthère dans un arbre, signature Christine Fraga Frenot
Peinture à l'huile au couteau
PROFIL HOMME , Portrait Peinture à l'huile sur panneau de bois, travail au couteau, portrait d'un homme de profil avec effets de fresque ancienne sur mur fissuré, signature Christine Fraga Frenot
Peinture à l'huile au couteau
PORTRAIT ENFANT, portrait de jeune garçon, Peinture à l'huile à la brosse et couteau, portrait d'après photo, signature Christine Fraga Frenot
Peinture Portrait huile sur toile


C'est quoi l'Art Naïf ?

L'Art Naïf est le plus difficile à définir mais le plus facile à reconnaître

 

Le terme de « naïf » a été employé la première fois pour qualifier les œuvres du Douanier Rousseau (1844-1910). En 1928, la première exposition d’art naïf (primitifs modernes pour certains)  réunit à Paris les œuvres de cinq peintres dits  " du Cœur Sacré " : Le Douanier Rousseau, Louis Vivin, Séraphine Louis , André Bauchant et Camille Bombois. Mais l'art naïf est bien plus ancien et bon nombre de ses peintres sont restés à jamais dans l'anonymat. Voici, ci-dessous, des oeuvres des cinq peintres cités ici.

 

Henri ROUSSEAU L'enfant au polichinelle - art naïf
Henri ROUSSEAU - L'enfant au polichinelle
Louis VIVIN Venise canal scène avec une église art naïf
Louis VIVIN - Venise canal scène avec une église
Séraphine LOUIS dite Séraphine de Senlis Les cassis art naïf
Séraphine LOUIS - Les cassis
André BAUCHANT - Déclaration d'indépendance des Etats-Unis art naïf
André BAUCHANT - Déclaration d'indépendance des Etats Unis
Camille BOMBOIS - Cirque art naïf
Camille BOMBOIS - Cirque

Non, l'art naïf n'est pas l'art de la facilité. J'aime la définition des Canadiens qui parlent d'art indiscipliné ! Tout est dit !  L'artiste naïf ne va pas chercher dans les apprentissages académiques les règles qui définissent la représentation du monde qui nous entoure. C'est précisément le contraire, le naïf veut représenter le monde tel qu'il n'est pas. Tout comme Picasso, Soulages, Chagall, Klee et tant d'autres, qui pourtant possédaient une  formation académique.

 

Pour ma part je ne cherche ni la vraisemblance ni l'esthétique au sens commun. Au delà de ces critères qui nous enferment dans une vision réductrice, je propose une autre réalité des choses, libre, non conventionnelle, où le regard doit s'attacher aux émotions fragiles et sincères. C'est ainsi que nous pouvons entrer dans ce monde singulier qui laisse toute sa place à la rêverie, la poésie et l'insouciance qui nous font souvent défaut. Le temps d'un regard.

 

L'art naïf ,maîtrisé ou maladroit,  reste de l'art naïf quand il est reconnaissable au premier coup d’œil par cette poésie sincère et singulière qui s'en dégage. C'est cette dimension là qui me paraît essentielle et qui ne s'apprend pas dans les académies. 

CF.


Ce qu'ils pensent de l'Art Naïf ?

L'Art Naïf n'est pas un art académique, mais il fait toujours parler de lui !

 

Pour André DERAIN : "un vrai tableau naïf, c'est un coup de fusil reçu à bout portant".

 

Selon André MALRAUX : Les artistes naïfs sont ceux qui « osent croire que le temps n’est rien, que la mort même est une illusion…..".

 

Robert THILMANY donne cette définition de l'art naïf : « A l’abri de leurs conventions plastiques  …les naïfs affrontent sereinement l’invraisemblable, défient candidement la logique, subliment le quotidien ou poétisent le banal. Tour à tour  appliqués ou négligents, truculents ou sentencieux, ils réalisent l’exploit d’être - et parfois en même temps !- les « primitifs » du cérébral, les mystiques du réel et les réalistes de l’idéal. ».

  

Claude LÉVY-STRAUSS, Ethnologue et Académicien Français dit : " J'attendrai plus, pour un renouveau des arts graphiques, de ce que l'on appelle aujourd'hui la peinture naïve, que de toutes les recherches savantes des cubistes et des abstraits…".

 

Dora VALLIER, critique et historienne de l'art, souligne, dans son catalogue raisonné : « Les maladresses de  Rousseau  s’élèvent  au  rang  d’un  style.  C’est  la  base  indispensable  à  la  compréhension  de  sa peinture. » Et... de la peinture naïve en général.

 

 

Pour  Pierre PEUCHMAURD, poète français : "Ce qui est beau dans "l'art naïf", ce n'est pas son innocence, c'est sa brutalité. La brutalité de son innocence, si l'on veut." (lepoignardsubtil).

 

Anatole JAKOVSKY, écrivain et critique d'art, lorsqu'il découvre l'art naïf oublie qu'il avait adoré l'art abstrait et dénonce : "l'impérialisme abstrait et tout ce qui, dans l'art de ces dernières décennies confond le beau et le laid, l'authentique et le sophistiqué, le créé et les effets du hasard, l'inspiré et le fabriqué de toutes pièces ".

 

Pablo PICASSO : " Il faut voir dans l'art naïf tout un ordre de pensée…".

 

Et Paul VALÉRY nous dit « En matière d'art, l'érudition est une sorte de défaite : elle éclaire ce qui n'est point le plus délicat, elle approfondit ce qui n'est point essentiel. » (louvre.fr).

 

Marie-Christine HUGONOT , journaliste, réalisatrice, écrivain et critique d'art : "L’art naïf est un art à part entière dont on découvre encore aujourd’hui la puissance d’évocation. Cet impératif besoin de peindre qui réunit tous ces artistes leur donne une force incroyable pour surmonter l’épreuve de la toile blanche. Et quelle épreuve pour un autodidacte ! L’inventaire des solutions qu’ils inventent fait tout l’attrait de cet art, la différence d’un artiste à l’autre.".

 



 A.EINSTEIN a dit « l’imagination est plus importante que le savoir ». 

 

Je suis née en GALICE en 1956. Terre Celte espagnole où règnent mythes et légendes, dominée  par le plus vieux phare du monde en activité. Une nature luxuriante, fleuves, forêts, montagnes, vallées et autour l'Océan. A 6 ans je quitte cette belle côte sauvage, pour rejoindre Paris. A 12 ans je commence à crayonner et copier des caricatures, des BD et estampes japonaises.

Je rêve d'être architecte mais ce sera la banque et la gestion jusqu'à notre départ en Province, à 34 ans, où naîtra notre 3ème enfant, au pays du nougat. Loin du tumulte de la capitale, l’envie de peindre me prend soudainement.

 

Je découvre tout d'abord les grands Maîtres de la peinture. Vinci, Raphaël, Brueghel, Modigliani, Cézanne … tous me fascinent mais la découverte des Préraphaélites puis de ROUSSEAU sera l'élément déclencheur. D’abord à l’acrylique, je passe vite et définitivement à l’huile, je peins des personnages, puis des scènes de vie, dans un style que l'on dit " Naïf " et qui s’impose à moi tout naturellement.

 

En 1996 je commence à exposer sous le nom de CF.BARBEITO, jusqu'en 2005.  C'est en arrivant à Lyon que je reprends mes pinceaux, mes expositions et signe de mes seules initiales CF.